Skip to content

ONF, un partenariat tourné vers l'avenir

Total

 

L’Office National des Forêts est un acteur sylvicole majeur au service de la valorisation commerciale et patrimoniale des forêts publiques françaises. La Fondation est aujourd’hui l'un de ses grands mécènes, dans le cadre du programme TotalEnergies Foundation. La dernière convention-cadre triennale (2018-2020) a permis de soutenir des projets, locaux et emblématiques, s’inscrivant dans la durée. Tous visaient à atténuer les modifications climatiques, et à les anticiper pour mieux s’y adapter. 

Lutter contre le changement climatique

Remplacer les arbres dévastés par des parasites en forêt de Verdun, de Coëtquen (Côtes-d'Armor) ou de Boulogne (Nord-Pas-de-Calais), reconstituer un peuplement de pins maritimes dans les forêts dunaires littorales domaniales où les premiers effets du changement climatique rendent leur renouvellement plus difficile, reboiser, près de Pau, deux parcelles en Chêne sessile en remplacement du Chêne pédonculé plus sensible à la sécheresse sont autant d’actions qui ont pour objectif de faciliter l’adaptation des forêts aux conditions climatiques de demain.

Gérer les risques naturels

Suite aux incendies de 2017, qui ont ravagé 220 hectares de forêt autour de Moustiers Sainte-Marie (Haute-Provence), la Fondation a participé aux opérations de diagnostic, de sécurisation puis de replantation de ce site touristique exceptionnel. De même, en forêt du Gâvre (Loire Atlantique), sur les 2,3 hectares incendiés en 2016, un programme d’accompagnement de la régénération naturelle et de plantation en Pin sylvestre a été mis en place.

Une nouvelle convention axée sur les zones boisées littorales

Dans le cadre de son engagement pour la protection des littoraux et océans, la Fondation a souhaité renouveler son implication en rejoignant le Fonds de dotation ONF-Agir pour la forêt, afin de soutenir des initiatives en faveur des forêts et milieux naturels associés des zones littorales, en particulier pour préserver les services qu’elles rendent aux populations dans un contexte de changement climatique.

La Fondation et l’ONF, c’est :

  • Plus de 300 hectares de surfaces forestières restaurées en 3 ans.
  • 204 hectares de plantations sur des surfaces dévastées par la sécheresse et les crises sanitaires.
  • 120 hectares restaurés après des incendies.
  • 192 825 plants mis en place.
  • 18 essences plantées pour favoriser la biodiversité (chêne sessile, hêtre, douglas, pin maritime...).
  • 12 alternants mobilisés afin de favoriser l’insertion professionnelle, une priorité pour la Fondation.