Skip to content

Bâtir son avenir en restaurant de vieilles pierres

Quand Hassan Alyu quitte le Nigéria, il a 16 ans. Comment imaginer alors qu’il trouverait sa voie deux ans plus tard en participant à la restauration d’un fleuron du patrimoine industriel normand ? À Rouen, le moulin Saint-Gilles, datant du XIIe siècle, a servi au broyage des céréales, au filage du coton, à la fabrication de mastic. Il abrite aujourd’hui le musée Expotec 103 qui présente des outils anciens emblématiques de l’industrie locale. Ce moulin à aubes, actuellement en cours de restauration grâce au soutien de TotalEnergies Foundation, accueille des bénévoles et des jeunes en insertion qui s’y forment aux métiers de la forge, de la maçonnerie ou de la menuiserie.

Bâtir son avenir en restaurant de vieilles pierres